fbpx

Valorisation d’entreprise

valorisation d'entreprise

Valorisation d’entreprise

Nos missions de valorisation d’entreprise facilitent directement les prises de décisions stratégiques. En effet, en mesurant la valeur des actifs d’une entreprise, son dirigeant bénéficie d’une aide précieuse à la décision.

Nahum Expertises effectue ainsi des missions de valorisation d’entreprise, de fonds de commerce, de Goodwill ou de marques. Nos clients sont des sociétés de toutes tailles, de la TPE ou PME à la très grande entreprise (CAC 40…) en passant par la start-up. Le cabinet intervient donc dans des secteurs d’activités variés : nouvelles technologies, industrie chimique, santé, informatique, tourisme, immobilier, restauration et hôtellerie, finance, automobile… Nous intervenons dans différents contextes de valorisation : cession totale ou partielle, transmission, contentieux, fusion etc.

De plus, la valorisation d’entreprise répond à un processus rigoureux en fonction de la taille de l’entreprise, du secteur d’activité ou du mode de consolidation des filiales au sein d’un groupe. La valeur finale d’une entreprise n’est que la conclusion de ce processus.
Nos experts-évaluateurs appliquent des méthodes de référence et se forment régulièrement pour vous proposer les meilleures pratiques du marché.

Par ailleurs, la propagation des normes internationales IAS/IFRS a amplifié le recours à la valorisation d’entreprise en mettant en place un processus annuel de tests de valeur. 

Collecte de
l’information préalable à la valorisation

La première étape consiste à réunir l’ensemble de l’information disponible sur la société, ses produits, ses marchés et ses concurrents. Cette collecte s’effectue donc à partir de données publiques (comptes publiés, rapport de gestion, articles de presse) ou encore privées (études sectorielles, notes d’analystes financiers).

Ensuite, cette phase de prise de connaissance de l’entreprise est généralement complétée par des entrevues avec la direction et le management opérationnel, ainsi que par des visites sur site. Il s’agit la d’un pré-requis indispensable à tout travail d’expert en valorisation.

Diagnostic
économique pour une valorisation d’entreprise

Le diagnostic économique sert d’abord à comprendre le business model d’une entreprise d’un point de vue stratégique et financier.

Par ailleurs, cette analyse permet de porter un regard sur la situation concurrentielle de l’entreprise et les opportunités offertes sur son marché. C’est ainsi l’occasion d’identifier les forces et les faiblesses de l’entreprise.

Enfin, le diagnostic financier permet d’identifier les leviers de la performance économique et financière de l’entreprise sur le long terme, d’analyser sa structure de financement et d’évaluer sa solidité financière.

Choix de la méthode
de valorisation d’entreprise

En premier lieu, les quatre méthodes les plus couramment utilisées sont :
– la méthode d’actualisation des flux de trésorerie disponibles dite « DCF » (discounted cash-flows)
– l’approche patrimoniale fondée sur la réévaluation des actifs et le calcul de la rente de goodwill
– la méthode analogique fondée sur les multiples de sociétés ou de transactions comparables
– l’approche par les options réelles fondée sur l’hypothèse que les actionnaires détiennent une option de vente (put) dont le sous-jacent est fondé sur les actifs de l’entreprise

A ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article « Valorisation d’entreprise 2021 : le guide complet » qui détaille chacune des méthodes d’évaluation.

En effet, le choix de la méthode dépend de plusieurs facteurs : la nature de l’entreprise, l’objectif des dirigeants et l’horizon d’investissement. Mais ce choix dépend aussi de la disponibilité des données ou des conditions de marché au moment de l’évaluation.

En conséquence, nous sommes intervenus dans des secteurs variés comme : les nouvelles technologies, la finance, l’agroalimentaire, le divertissement, l’immobilier…

Evaluation d’une
start-up

La valorisation d’une start-up est souvent difficile à comprendre, surtout au vu de l’importance des montants levés. Pour faciliter la compréhension de ces valorisations, voici donc quelques explications selon les différentes phases de vie d’une start-up. 

En effet, la phase de création souvent financée en « love money » ne nécessite que rarement le recours à une valorisation. Le prix de ce financement, apporté par vos proches, sera souvent fixé directement avec eux.

Tandis que la phase d’expansion est souvent plus « capitalistique » et nécessite le recours à de nouveaux financements. Ces financements, plus importants, sont à rechercher du côté des fonds d’investissement (Venture Capital ou Business Angels).

A ce stade, il est fortement conseillé d’avoir recours à une valorisation d’entreprise faite par un expert. Savoir combien vous valez vous permettra de ne pas céder à la pression d’un fonds. Ce dernier sera tenté a priori de vous imposer sa valeur en fonction de la participation qu’il souhaite obtenir.

Pour finir, vous pourriez être tenté d’acquérir un concurrent ou de revendre votre start-up (à un concurrent, un industriel, un fonds…). A l’instar de la phase d’expansion, il est vivement conseillé d’avoir un expert en valorisation pour cette nouvelle opération.


Nos secteurs


Services financiers
Industrie chimique
Tourisme
Loisirs
Restauration
Automobile
Nouvelles technologies
Immobilier

NAHUM EXPERTISES
37 Rue de Courcelles
75008 Paris
01 42 12 09 30


NOUS REJOINDRE

Nous recherchons des candidats souhaitant s’impliquer au sein d’une organisation innovante.

© 2020 Nahum Expertises.
Mentions Légales Politique de confidentialitéRapport de Transparence

adresse nahum expertises